Nous Aider

Pour soutenir et accompagner au mieux ceux qui en ont besoin, nous avons besoin de vous !
Soutenez-nous.
Cofinancés par Isère conseil général

Association - ARIA 38


DE ÉCHANGES ET AMITIE À ARIA 38,

De 1984 à 2014, trente ans déjà…

Toute une Histoire…



En 1968 est créé un pavillon pour adultes handicapés et personnes âgées au centre hospitalier de Saint-Marcellin.
Ces personnes sont hospitalisées au pavillon du long séjour de Saint-Marcellin, ou bien pensionnaires de la maison de retraite de Chatte, ou encore à leur domicile.
Une quinzaine de jeunes adultes de moins de trente ans, pour la plupart handicapés physiques, interpellent le personnel soignant et les bénévoles qui se rendent compte que leur situation est mal adaptée à leurs besoins : absence de chambre individuelle, rythme hospitalier assez rigide  organisé autour des soins, des toilettes et des repas. Le personnel soignant décide alors, pour agrémenter leur quotidien, de créer un atelier d’animation avec l’idée forte de «sortir de l’hôpital» avec les moyens du moment.


C’est dans cette nouvelle configuration des besoins repérés, qui ne correspondent pas principalement aux objectifs du centre hospitalier de Saint-Marcellin, que l’association «Echanges et Amitié» est créée en 1976. C’est une association privée loi 1901, à but non lucratif ; certains membres bénévoles actifs interviennent de façon régulière auprès des personnes âgées ou handicapées du canton de  Saint-Marcellin.
Ses objectifs sont clairement définis dans les statuts : «Permettre aux personnes handicapées ou âgées vivant dans la région de Saint-Marcellin, en milieu hospitalier ou non, de trouver les conditions  d’une vie plus épanouie».
L’association écarte la notion d’assistance, mais doit bien au contraire «Permettre à ses membres marqués par la vie de prendre en main un destin qu’ils veulent assumer pleinement».
L’association permet à ses membres d’être reconnus socialement. Elle est locale, bien implantée. Elle accompagne alors le fonctionnement des deux structures : Le pavillon long séjour du centre hospitalier de Saint-Marcellin  et la Maison de retraite de Chatte.


Historique de la création du Foyer logement et des services. Quelques dates...


Juin 1976
Rencontre de parents d’enfants handicapés et de professionnels des secteurs privé et public soucieux du devenir des adolescents déficients intellectuels de la région du bas-Grésivaudan avec le conseiller général du canton de Saint-Marcellin.
Suite à cette entrevue, une enquête est lancée pour évaluer les besoins des personnes handicapées, en travail, en hébergement et en accompagnement sur les cantons de Saint-Marcellin, Pont en Royans, Roybon, Tullins et Vinay.

Juin 1979
L’enquête fait apparaître les besoins et la nécessité d’un relais pour les jeunes sortants d’IME et SES, mais aussi les besoins en matière d’hébergement et de travail pour les jeunes handicapés physiques du long séjour de Saint-Marcellin.
Premier contact avec la DDASS qui demande l’élaboration d’un projet global.

1980
Création du groupement le GAPIG, regroupant des associations nationales tel que l’APF, l’AFIPAEIM, des associations locales telles que Echanges et Amitié, l’ASEAI, des administrations telles que la DDASS, la SS, la MSA, la CAF, des assistantes sociales, des personnes atteintes de différents types de handicaps. Ce regroupement a pour but de recenser sur le secteur les personnes handicapées qui ne correspondent pas aux structures existantes.

1981
Elaboration d’un avant-projet qui concerne la prise en charge globale des personnes en situation de handicap : travail, hébergement et accompagnement.
Détermination d’un plan d’action pour répondre à la demande de la DDASS :
Réactualisation de l’enquête, élaboration du projet en précisant les prises en charges particulières liées aux différents handicaps rencontrés.

1983
Le projet final est élaboré à partir du résultat de l’enquête qui précise la nécessité de l’ouverture de 4 structures :
- Un foyer-hébergement éclaté de 20 lits,
- Un service d’accompagnement de 30 places,
- Un CAT horticole avec une section atelier protégé,
- Une cafétéria.
L’originalité du projet tient compte des différents handicaps (physique, psychique, déficience intellectuelle), il évite leur classement, favorise l’intégration socio-professionnelle et détermine les missions pour chaque association.
Le dossier est transmis à la DDASS en juillet 1983.

Mai 1984
L’arrêté n° 84-12--81 du 24 mai 1984 autorise la création et l’ouverture de l’établissement et de ses deux services.
L’association «Echanges et Amitié» est choisie pour organiser ces deux structures qui ont pour dénomination officielle :
- Le Service Hébergement Echanges et Amitié
- Le Service d’Accompagnement à la Vie Sociale Echanges et Amitié.
Parallèlement, l’Association ASEAI est  désignée pour organiser un Centre d’Aide par le Travail et un Atelier Protégé.

1987
Création et ouverture à Saint-Marcellin du site d’hébergement des «Gentianes» qui regroupe un appartement de fonction et 5 appartements autonomes dédiés  principalement aux personnes à mobilité réduite. Ce site doit répondre aux besoins d’appartements adaptés qui font terriblement défaut sur la commune de Saint-Marcellin.

1999
Création et ouverture du site d’hébergement «Les Glycines» qui regroupe 14 appartements autonomes, dont 5 appartements domotisés, facilitant le quotidien des personnes à mobilité réduite.
Ce site est créé  pour répondre aux besoins spécifiques de certains résidents qui demandent une plus grande proximité dans l’action au quotidien tout en gardant ce qui fait la philosophie du projet de l’établissement «l’autonomie et l’Insertion dans la vie de la cité». Ce site accueille aussi le siège de l’association, le service administratif et le Service d’Accompagnement à la Vie Sociale.

2004
Changement du patronyme de l’Association : Echanges et Amitié devient l’Association Régionale pour l’Insertion et l’Autonomie 38 (ARIA 38).

2006
Création et ouverture du Service d’Activité de Jour (SAJ). Ce service est implanté dans les locaux réaménagés du site des Gentianes.

2014 et plus encore…
Projet d’extension de la capacité d’accueil du Foyer-Logement et du déménagement du Service d’Accompagnement à la Vie Sociale dans des locaux plus adaptés aux besoins du service.


De nombreux bénévoles ont fait partie du Conseil d’Administration de l’association, citons plus spécialement Roger RAPHAEL son président-fondateur, ainsi que Charlotte VACHON et Rolande CHARDON sans qui nous ne serions sans doute pas là aujourd’hui !


Organigramme ARIA38 :

Organigramme ARIA38